La toilette de la personne âgée ou dépendante

La toilette permet de préserver les fonctions naturelles de la peau, d’assurer son hygiène et de la protéger des agressions extérieures.

Au-delà des aspects fonctionnels, c’est chez la personne âgée le plus long moment de la journée passé avec le soignant : c’est un temps d’échange, d’observation et de prévention.

 

Quels produits de toilette utiliser chez la personne âgée ?

Afin d’apporter le maximum de bien-être à la personne lors de ce soin, il est nécessaire de tenir compte des impacts du vieillissement sur la peau (desséchée, plus fine, moins élastique) et d’utiliser des produits adaptés.

Une hygiène appropriée respecte la barrière cutanée et préserve la flore naturelle qui est susceptible d’être rapidement déséquilibrée.

Ainsi, le produit de toilette doit préserver :

  • L’acidité naturelle de la peau, permettant de limiter la prolifération de bactéries
  • Le film hydrolipidique, essentiel à la fonction barrière de la peau.

Pour la toilette des patients, il est donc conseillé d’utiliser des produits :

  • limitant la teneur en tensio-actifs et utilisant des tensio-actifs doux pour ne pas décaper le film hydrolipidique,
  • se rinçant facilement, ce qui évite d’exposer trop longtemps la peau à l’eau calcaire qui la dessèche,
  • minimisant le nombre d’ingrédients pour une meilleure tolérance,
  • présentant un pH « physiologique », c’est-à-dire en harmonie avec le pH naturel de la peau qui est légèrement acide,
  • si possible enrichis en agents hydratants tels que la glycérine pour respecter l’équilibre cutané.

Il est plus souhaitable et plus économique d’utiliser un produit de toilette de bonne qualité plutôt que de devoir compenser les effets d’un produit trop agressif par l’application de crèmes à outrance.

Personne dépendante

 

 

Comment bien utiliser les produits de toilette ?

Pour préserver au mieux la peau des patients ou résidents, il convient d’éviter quelques erreurs :

 

Personne dépendante - Rivadis

La toilette, un soin relationnel

Pour que le soin de toilette se déroule dans les meilleures conditions possibles, il faut pouvoir tisser une relation de confiance avec le patient ou le résident, et recueillir ses habitudes auprès de la famille ou des équipes.

Ce soin doit être personnalisé, et réalisé avec tact et douceur, tout en respectant l’autonomie de la personne.

L’enjeu est de faire en sorte que la toilette reste un moment privilégié pour la personne âgée.