Les spécificités de la peau de bébé

A la naissance, la peau du nourrisson est composée du même nombre de couches que celle d’un adulte. Cependant chaque couche est nettement plus fine. En effet, la peau d’un bébé est 3 fois moins épaisse que celle d’un adulte. Elle est par conséquent plus fragile et réagit davantage aux agressions externes et a besoin d’une attention toute particulière.

 

Laboratoire rivadis - rivadouce bébé

Véritable enveloppe protectrice, la peau de bébé possède une barrière cutanée immature qui est très vulnérable face aux agressions quotidiennes et cela jusqu’à l’âge de 2-3 ans ou elle atteindra un premier stade de maturité. Elle gagnera à ce moment-là de nouvelles fonctions au fur et à mesure de son développement. Si douce et si soyeuse en apparence, la peau de bébé est en fait d’une grande fragilité pour plusieurs raisons.

Sa fonction de barrière cutanée n’est pas aussi efficace que celle d’un adulte. Quelques semaines après la naissance, la production de sébum et des glandes sébacées s’arrêtent pour ne se réactiver qu’à l’adolescence. Le film hydrolipidique de la peau est donc moins performant pour protéger la peau et son rôle de barrière est moins bien rempli.

 

  • La peau est moins résistante et plus perméable aux agressions microbiennes, physiques et chimiques. Les substances qui entrent en contact avec la peau de bébé sont plus facilement absorbées et pénètrent plus profondément dans les couches plus profondes de la peau que chez un adulte. C’est inquiétant quand on sait que la surface corporelle d’un enfant est 2 à 3 fois plus importante que celle d’un adulte ! (Proportion taille vs poids). L’humidité, le frottement de la couche de bébé et les plis de peau accentuent ce phénomène.
  • Avec une fonction barrière altérée, la peau de bébé est également plus sujette au dessèchement.
  • La production de mélanine de la peau de bébé est très faible. Les mélanocytes, qui produisent la mélanine, sont présents mais moins actifs. La protection est quasi-inexistante face aux rayons UV chez le nourrisson comparé à l’adulte. C’est pourquoi il ne faut pas l’exposer au soleil.
  • Enfin, le pH de la peau de bébé est moins acide que celui de la peau des adultes : il se situe autour de 7 contre 5,5. Attention donc au savons alcalins ou même neutres, qui vont être trop agressifs pour l’épiderme fragile des nourrissons.

 

C’est pourquoi, il est indispensable d’utiliser des produits d’hygiènes et de soins adaptés à la peau de bébé qui garantissent :

  • Une bonne tolérance cutanée pour la peau spécifique du nourrisson, grâce à des ingrédients sélectionnés avec soin, pour leurs bénéfices sur la peau et leur recul d’utilisation.
  • Et une haute sécurité, grâce à des processus de développement et de fabrication stricts et exigeants.

 

Depuis plus de 45 ans, le Laboratoire Rivadis et sa marque Rivadouce bébé s’attèle à développer pour le bien-être de s tout-petits, des formules avec le maximum de garanties de sécurité : nous formulons pour minimiser les risques de réactions allergiques et intégrons au moins 95% d’ingrédients d’origine naturelle. Ainsi toutes nos formules répondent depuis toujours aux exigences les plus fortes, celles des professionnel de santé.