La nouvelle réglementation cosmétique

 

A partir du 1er juillet 2019, les nouvelles recommandations de l’Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité (ARPP) devront s’appliquer. Ces recommandations vont de pair avec le règlement européen sur les allégations (N 655/2013).

Ces dernières visent à encadrer les allégations spécifiques que l’on trouve sur les produits cosmétiques telles que les mentions :

– « sans » : e.g. sans parfum, sans conservateur, sans alcool…

– « hypoallergénique »

– Et d’autres termes spécifiques lié à l’efficacité produit : anti-âge, hydratation, cellulite….

 

Cet encadrement concerne aussi bien le produit que tout support de communication. Son but est de proscrire toutes les déclarations ou les représentations visuelles susceptibles de générer des craintes irrationnelles ou infondées pour le consommateur.

 

  • Désormais, la possibilité d’alléguer « sans» est uniquement possible pour le parfum et le savon. Elle est interdite pour les ingrédients faisant partie d’une liste d’ingrédients autorisée (conservateur, alcool, silicone…) car considérée comme dénigrante.

 

  • Les critères pour revendiquer l’hypoallergénicité des produits sont renforcés : Le produit ne doit pas contenir d’allergènes ou précurseurs d’allergènes connus ou pour lesquels il manque des données pertinentes sur leur potentiel de sensibilisation. Ce potentiel allergène faible doit désormais être vérifié grâce à des données scientifiquement et statistiquement validés.

 

Ces nouvelles normes vont avoir comme conséquences la perte de la mention hypoallergénique sur certains de nos produits. Cela n’altère en rien leur qualité ni le fait qu’ils ont été formulés pour les peaux sensibles et de façon à minimiser les risques de réactions allergiques. Nous n’avons d’ailleurs pas de cas de cosmétovigilance à déclarer, et cela sur des produits très utilisés en structures médicales depuis plusieurs années.

Nous sommes par ailleurs totalement ouverts et transparents pour échanger à ce sujet et vous fournir les dossiers scientifiques de nos produits.

 

Cependant, nous comprenons que ces revendications sont importantes pour vous et vos patients. C’est pourquoi nous nous engageons à parfaire encore davantage les formules des produits concernés afin qu’ils respectent les critères nécessaires à l’obtention de ces allégations.

Dans une optique de responsabilité globale de l’entreprise et pour le bien-être de notre planète et des générations futures, nous nous engageons également à ce que nos nouvelles formules affichent au minimum 95% d’ingrédients d’origine naturelle.

 

En tant que partenaire depuis de nombreuses années, nous espérons cela ne vous fera pas douter de la sécurité et qualité de nos produits.

 

Le laboratoire Rivadis.