Hygiène et soins des bébés en crèche

 

Si, dès la naissance, la peau de bébé ressemble physiquement à celle des adultes et se compose du même nombre de couches, elle est pourtant plus immature, plus perméable et plus fragile. La peau des bébés, et plus encore celle des prématurés et des nouveau-nés, est ainsi particulièrement sensible aux agressions extérieures. C’est pourquoi, en crèche, il est nécessaire d’adopter les bons gestes ainsi que des produits de soins adaptés afin de garantir la meilleure hygiène, le confort et le bien-être des bébés.

 

Comment bien prendre soin des nourrissons ?

Hygiène et soins des bébés en crèche - Laboratoire rivadis

Au-delà de l’accompagnement qu’il propose aux enfants dans leur épanouissement, le personnel des crèches prend également soin des nourrissons à travers l’hygiène au quotidien.

Le bain de bébé

Après 9 mois passés au chaud dans le ventre de leur mère, les bébés apprécient particulièrement le moment du bain. Si le bain des bébés n’est pas un acte réalisé en temps normal par les puéricultrices en crèche, celles-ci peuvent cependant être amenées à le donner de façon exceptionnelle, en cas de débordement de couche important par exemple. Elles veilleront alors à utiliser des savons et/ou gel lavant adaptés aux spécificités de l’épiderme des nourrissons.

 

Les soins d’hygiène quotidiens de bébé

Au-delà du bain et de la toilette réalisés à la maison, le personnel des crèches intervient en effectuant au quotidien les soins d’hygiène de base pour les nourrissons et bébés :

Les soins du nombril

Si le cordon ombilical de bébé, qui tombe généralement entre le 5e et le 20e jour suivant sa naissance, nécessite des soins particuliers, on veillera ensuite au bon nettoyage du nombril de bébé. Au besoin, les puéricultrices pourront être amenées à réaliser la toilette du nombril à l’aide d’un coton-tige imbibé d’eau tiède. Elles veilleront ensuite à sécher le nombril avec un coton-tige propre.

La toilette génitale

Au grès des changements de couche tout au long de la journée, les puéricultrices sont amenées à réaliser la toilette intime des bébés. Et si pour un simple pipi, un nettoyage à l’eau est souvent suffisant, une toilette génitale complète est nécessaire en cas de selles.
Ainsi, pour une petite fille, on nettoiera de l’avant vers l’arrière soit du bas du ventre vers les fesses.  Il n’est pas nécessaire de nettoyer l’intérieur des petites lèvres au risque d’ôter le mucus protecteur.
Pour un petit garçon, on nettoiera également de l’avant vers l’arrière soit du pénis aux fesses, en veillant à ne pas tirer sur le prépuce.

Le nettoyage du nez

À l’instar de la peau, le nez constitue une barrière de protection contre les impuretés et aide de fait à prévenir les infections. Ainsi, il est essentiel de nettoyer régulièrement le nez des bébés. Pour cela, la puéricultrice pourra utiliser un coton ou une compresse imprégnée de sérum physiologique qu’elle changera afin de nettoyer la seconde narine. En cas de nez bouché, on pourra utiliser du sérum physiologique en pipette ou en spray pour aider à laver les sécrétions fluides. Si le nez est envahi par des sécrétions épaisses, la puériculture pourra alors employer un mouche-bébé.
Nettoyer le nez du bébé régulièrement est évidemment indispensable lorsque celui-ci est enrhumé ou que son nez est bouché par des sécrétions, notamment avant de lui proposer à boire, de lui donner à manger ou de le mettre au lit.

Le nettoyage des yeux

Particulièrement sensibles, les yeux de bébé nécessitent des soins tout aussi délicats. Après s’être préalablement lavé les mains, la puéricultrice nettoiera les yeux de bébés à l’aide d’une compresse stérile et de sérum physiologique. Le geste se fera de l’extérieur vers l’intérieur de l’œil, soit du plus propre au plus sale. On veillera à utiliser des compresses propres et distinctes pour chaque œil.

Quels produits d’hygiène utiliser pour les bébés

Parce qu’elle est plus fine, plus fragile et plus réactive que la peau des adultes, la peau de bébé, nécessite une attention toute particulière et l’usage de produits d’hygiène et de soins parfaitement adaptés. Ceux-ci aideront à préserver la barrière cutanée, à prévenir le dessèchement et à protéger la peau. Ainsi, des gammes de savons et soins sont développées pour répondre aux spécificités de la peau des bébés et nettoyer en douceur leur peau fragile.

Utilisables pour le bain ainsi que pour nettoyer les fesses pendant le change en cas de selles, les gels doux lavants à base de produits naturels permettent un nettoyage en douceur du corps de bébé tout en contribuant à l’hydratation de son épiderme. Hypoallergéniques et testés dermatologiquement, ces gels se démarquent par leur haute tolérance cutanée et oculaire garantissant le confort et la sécurité des bébés.

Appliquée sur une peau propre et sèche à chaque changement et en couche épaisse, la crème de change permettra de prévenir les rougeurs du siège en constituant une barrière protectrice entre la peau fragile du bébé d’une part et les selles et urines d’autre part.