Érythème fessier de bébé, tout ce que vous devez savoir

Lors du change des bébés dont vous avez la garde, vous avez certainement eu l’occasion de voir que certains avaient des fesses rouges et irritées. Des symptômes caractéristiques d’une inflammation de la peau appelée aussi érythème fessier. Cette pathologie fréquente et généralement bénigne peut aussi être douloureuse pour les bébés. C’est pourquoi, en crèche, il est important d’adopter les bons soins afin de mieux prendre en charge l’hygiène et le bien-être des bébés.

 

L’érythème fessier, qu’est-ce que c’est ?

L’érythème fessier appelé aussi dermatite du siège est une irritation de la peau du nourrisson. Il se caractérise par des fesses rouges, chaudes et douloureuses. Il peut aussi présenter des plaques rouges dessinant comme un W, parfois bordées de petits points rouges sur les fesses, les cuisses et les organes génitaux ou bien en forme de Y ciblant les plis de l’aine et les parties génitales. En l’absence de traitement, l’érythème fessier peut se compliquer et évoluer en infection.

Cette irritation de la peau peut survenir dès la troisième semaine de vie mais c’est surtout entre 6 et 12 mois qu’elle est la plus fréquente chez le bébé lorsque le nourrisson acquiert la position assise.

Cette inflammation dure en moyenne 2 à 4 jours et peut être soulagée et guérie rapidement.

 

Pourquoi les bébés sont-ils sujets aux érythèmes fessiers ?

A partir de la naissance, la peau d’un bébé est en constante évolution. Ainsi les 1ère semaines et 1er mois, elle est beaucoup plus fine et fragile que l’épiderme d’un adulte. Elle est donc davantage perméable et sensible aux produits chimiques et aux micro-organismes tels que les bactéries, les virus et les champignons qui traversent facilement les couches superficielles de l’épiderme pour pénétrer dans les tissus. Enfin, le film lipidique censé protéger la peau du bébé est encore incomplet. Résultat, la peau se dessèche très vite, et un rien peut entraîner frottement et irritations.
Toutes ces caractéristiques empêchent la barrière cutanée de remplir son rôle de bouclier face aux agents infectieux. D’où l’importance d’utiliser des produits adaptés à la peau des bébés avec des ingrédients et des dosages adaptés

C’est à l’âge de 2 ans que la peau de l’enfant devient plus mature et résistante, capable de se défendre contre les bactéries et virus.

 

Quelles sont les causes de l’érythème fessier ?

L’érythème fessier est souvent causé par le contact prolongé de la peau du bébé avec une couche souillée. L’humidité générée par l’urine et les selles provoque une macération qui fragilise la peau du bébé la rendant plus vulnérable aux lésions et aux irritations. Les périodes de diarrhée ont tendance à aggraver ce phénomène.

D’autres facteurs peuvent aussi causer l’apparition d’un érythème fessier :

  • Une couche trop serrée qui frottent la peau.
  • Une affection cutanée préexistante comme de l’eczéma ou une dermatite atopique.
  • Un traitement aux antibiotiques peut déranger l’équilibre des bonnes bactéries et affaiblir le système immunitaire du bébé provoquant des irritations cutanées. Les antibiotiques pris par la mère qui allaite peuvent avoir également un effet sur le bébé.
  • Une intolérance aux couches peut provoquer une éruption cutanée rouge.
  • Un excès ou un manque d’hygiène : des fesses irritées peuvent être la conséquence d’un nettoyage du siège insuffisant ou au contraire d’un excès de soins utilisant des produits agressifs et non adaptés à la peau du bébé.
  • le type de lait : les bébés allaités au lait maternel seraient moins sensibles aux érythèmes fessiers. Leurs selles seraient moins abondantes et par conséquent irriteraient moins leur peau en comparaison avec les bébés nourris au lait maternisé.
  • les affections ORL ou des poussées dentaires entraînent des selles molles fragilisant la peau et favorisant les irritations du siège.

 

Comment prévenir l’érythème fessier du nourrisson ?

Il est important de prévenir l’érythème fessier en choisissant bien les produits à appliquer sur les fesses de bébé. Évitez des soins pouvant agresser la peau des bébés. Ainsi, pensez à regarder les étiquettes des produits que vous sélectionnez et préférez des produits composés d’un minimum d’ingrédients ne nuisant pas à la santé et à l’hygiène de l’enfant.

Les produits Rivadouce Bébé Bio sont composés au minimum de 98% d’ingrédients d’origine naturelle. Ils bénéficient d’une haute tolérance cutanée, sont hypoallergéniques et testés sous contrôle dermatologique afin d’apporter les meilleurs soins aux bébés.

 

Au moment du change du bébé, le Liniment Nettoyant Rivadouce Bébé Bio 100% d’ingrédients d’origine naturelle et à base d’huile végétale et d’eau de chaux, est particulièrement adapté à la toilette et au soin du siège de bébé. Il dépose un film protecteur qui isole les fesses de bébé de l’humidité et du frottement des couches et prévient l’apparition des rougeurs, apaise les irritations et soulage les sensations d’inconfort. Si vous nettoyez le siège du bébé avec de l’eau, pensez à bien sécher les fesses de bébé avant d’appliquer le liniment.

 

Si vous constatez des irritations sur les fesses de bébé, vous pouvez appliquer la crème de change Rivadouce Bébé Bio pour réparer les zones agressées. En prévention, utilisée seule, elle préviendra aussi les rougeurs du siège en constituant une barrière protectrice sur la peau fragile du bébé.

 

En ce qui concerne le change, sélectionnez des couches très absorbantes, composées d’ingrédients naturels et testées dermatologiquementadaptées à la taille de chaque bébé afin d’éviter les frottements.

 

Comment soigner un érythème fessier ?

Dès l’apparition des 1ères rougeurs, voici les gestes simples à adopter pour soulager bébé lors du change.

  • Pensez à changer les couches de bébé à chaque selle ou dès que sa couche est remplie (6 changes au minimum par jour). Cela évite la macération. Pensez aussi à ne pas trop serrer la couche de manière à laisser « respirer » la peau de votre bébé.
  • Au moment de nettoyer les fesses de bébé, essuyez-les bien notamment dans les plis de la peau. Séchez en tamponnant toutes les parties des fesses ainsi que les plis de l’aine.
  •  Soignez les fesses avec une crème pour le change protectrice ou une crème cicatrisante qui réduit le frottement, protège l’épiderme et évite la surinfection.
  • Habillez bébé avec un body adapté à sa taille afin d’éviter les frottements de la couche sur la peau.

Malgré ces gestes préventifs et ces soins apportés pour guérir l’érythème fessier, cette pathologie cutanée peut persister ou s’aggraver. Dans ces cas-là, il convient de conseiller aux parents de consulter un pédiatre pour écarter une autre affection, rechercher une infection et adapter le traitement en conséquence.

 

 

Cet article vous a intéressé ?
Pour profiter de notre expertise et de nos produits professionnels pour votre établissement, rejoignez-nous et créez dès aujourd’hui votre compte rivadispro.com en cliquant ici.