Comment rendre la vie plus agréable en EHPAD et maison de retraite ?

 

La question du bien-être des personnes âgées ou dépendantes est essentielle et centrale dans nos EHPAD et maisons de retraite. Les charges de travail sont souvent élevées, le personnel réduit, ce qui conduit à une perte en qualité du temps passé avec les patients et rend l’expérience des résidents et des soignants moins agréable.

Comment faire de la vie en maison de retraite/EHPAD un moment plus doux et agréable ? Comment transformer les soins quotidiens pour les rendre plaisants à exercer et à recevoir ? Quelles méthodes existent pour faire de votre établissement un lieu où il fait bon passer du temps ensemble ? Voici un tour d’horizon des grands et des petits moyens de contribuer au bien-être de vos résidents et du personnel soignant.

 

 

Adopter le modèle Tubbe : un concept qui fait rêver

Un modèle organisationnel axé sur le bien-être du résident, l’idée venue de Suède est simple: impliquer les résidents dans la vie de leur établissement d’accueil pour qu’ils se sentent comme chez eux. Ce concept a voyagé plus près de l’hexagone, pas moins de 6 maisons de retraite belges se le sont approprié et l’on adapté à leur propre contexte.

 

Remettre le résident au centre du système de décision

Les résidents sont impliqués dans les prises de décisions qui concernent l’environnement et les évènements communs. Cela peut se faire de différentes manières : le choix de la décoration de la salle commune, organiser une fête d’anniversaire, le choix des menus ou simplement prendre des décisions qui changent le rythme de la résidence comme le fait de se lever plus tard.

Antoine Thiry, directeur du centre sainte-barbe, ayant adopté le modèle « Tubbe » témoigne de l’implication des résidents dans le projet de repeindre une partie de l’établissement, en racontant la surprise du peintre venu réaliser les travaux, de se trouver nez à nez avec une vingtaine de pensionnaires. Ils se sont concertés pour choisir ensemble ce qui irait le mieux pour les couloirs. Selon Antoine Thiry « c’est en quelque sorte un changement de paradigme », c’est à l’établissement de s’adapter au résident dans la mesure du possible. Les besoins et les idées des résidents sont largement entendus, mais les exigences de ceux-ci ne peuvent pas toujours s’appliquer, il faut aussi tenir compte des possibilités du personnel.

«  Ce ne sont pas les soignants qui décident, ce ne sont pas les familles qui décident, c’est le résident qui a le droit de décider pour lui jusqu’à la fin de sa vie » Explique Sarah Moonen, assistante sociale à la résidence Régina à Plombières (Liège).

 

Adapter les rôles du personnel de la résidence

Les modifications dans le fonctionnement global de la résidence transforment le rôle joué par chacun des collaborateurs. Ils sont davantage consultés et impliqués, entre autre sur la manière de planifier et d’aborder le travail, ce qui est perçu comme une source de motivation pour la plupart. Ils ont l’occasion de sortir de leur rôle exclusif de soignant pour tendre vers celui d’accompagnant et consacrant plus de temps aux contacts sociaux et aux activités. Quant à la direction elle passe de la position de dirigeant à celle de coach.

 

Les bénéfices pour le bien-être des résidents

Ce concept a des effets bénéfiques sur la santé des personnes âgées comme le souligne Sarah Mooney : « Les personnes vont mieux, ils sonnent moins, ils se portent beaucoup mieux quand on les écoute et quand ils se sentent écoutés. ».

On remarque aussi que les résidents des EHPAD ou maison de retraite, se sentant plus libres de leurs actions, s’adonnent à des activités, qui les intéressent, les motivent, les stimulent, et qui par voie de conséquence génèrent de la fatigue chez eux. La fatigue occasionnée réduit la consommation de somnifères.

 

Les bénéfices pour la structure

Les six projets pilotes ont fait l’objet d’un suivi et les résultats sont encourageants. On constate que « la maison de repos devient un lieu de vie et de travail agréable et motivant où les compétences de chacun sont mises au service de tous. »4 La majorité des membres du personnel estiment que la qualité des soins s’est améliorée et qu’ils ont davantage d’influence sur ceux-ci, les résidents s’impliquent plus dans la prise de décisions et se sentent écoutés par le personnel s’ils ont des questions ou des problèmes.

 

Changer le quotidien pour augmenter le sentiment de bien-être

Transformer les lieux de vie pour les rendre plus agréables

Les espaces partagés sont vecteurs d’émotion et peuvent jouer un rôle important pour le bien-être des personnes âgées ou dépendantes. On constate, par exemple que l’exposition à la nature et aux espaces extérieurs est un excellent moyen d’augmenter leur bonheur. Si ceux-ci sont contraints de rester à l’intérieur, il est important de penser l’espace comme un lieu de repos et de paix et de trouver des solutions de substitution pour rendre les espaces de vie moins fade :

  • Utiliser des photographies offre un bon moyen de substitution puisqu’elles permettent d’habiller la pièce de façon chaleureuse. On préfèrera des images de plantes, animaux ou fleurs.
  • Installer des plantes vertes dans les couloirs et les espaces communs apporte de la couleur et de la verdure qui procure un cadre de vie agréable.
  • Exposer les résidents à une forme de vie animale par l’adoption d’un ou plusieurs chats, ils deviennent rapidement la mascotte de l’établissement et provoquent des interactions positives amenant les personnes à un mieux-être physique, social et mental.
  • Installer un aquarium dans les pièces communes a des effets bénéfiques très intéressants sur les résidents. Selon des scientifiques américains, installer un aquarium dans un service gériatrique permettrait aux patients souffrant d’Alzheimer de mieux s’alimenter. De plus l’aquarium devient un lieu de rendez-vous autour duquel se rassemblent les résidents, ils entrent en contact avec d’autres patients près de l’aquarium qui a des vertus apaisantes.
  • Créer un espace dédié à la luminothérapie, un dispositif qui profite aux soignants et aux résidents : cela améliore les conditions de travail des équipes en optimisant leur récupération physique et mentale. La luminothérapie permet également de lutter contre la douleur, gérer le sommeil, réduire les troubles de l’appétit, diminuer le stress.

 

Transformer les moments de soin récurrents en moment plaisants

Le personnel soignant réalise de nombreux soins quotidiens qui semblent répétitifs pour les résidents. Briser cette monotonie en apportant un changement orienté vers le bien-être est vecteur d’apaisement. Il profite à la personne âgée ou dépendante qui passe un instant agréable et permet la construction d’un échange avec le soignant. Le patient se sent ainsi mieux considéré et le soignant peut en profiter pour mieux saisir son comportement, sa personnalité et ses contraintes (douleurs, refus…). L’instauration de ce moment d’échange est une opportunité de détecter les aspects des soins qui troublent le résident, et de gagner du temps à l’avenir en s’adaptant à la personnalité du résident.

Pour réaliser ce type de soin, Rivadouce Partenaire Soin vous accompagne avec l’huile de massage neutre pour effectuer un toucher relationnel.

Le toucher relationnel permet  d’entrer en contact avec une personne de façon bienveillante, de lui proposer des mouvements de massage ou des contacts immobiles, dans le but de détendre, rassurer ou lui procurer du bien-être. Pratiqué par les soignants formés, il a pour objectif de :

  • Diminuer le stress et l’anxiété
  • Diminuer la douleur
  • Renforcer l’image de soi
  • Favoriser le relâchement musculaire
  • Créer du lien social et de la communication

 

 

Utiliser des produits différents axés sur le bien-être de la personne est aussi un moyen efficace de lui procurer un moment agréable, pour cela Rivadouce Partenaire Soin propose :

L’eau de toilette tilleul ou l’eau de toilette lavande, pour des senteurs procurant fraîcheur et bien-être.

 

    • Rafraîchit et parfume agréablement
    • Laisse la peau douce et non collante
    • Extraits de tilleul et de lavande
    • Idéal pour le confort des résidents

 

 

Le gel rafraîchissant glycériné, idéal en période de chaleur, il permet de parfumer et de rafraîchir les peaux fragilisées en une seule opération.

  • Rafraîchit et tonifie la peau
  • Procure une sensation de bien-être et de jambes légères
  • Peut s’appliquer sur les bas de contention

 

 

 

Cet article vous a intéressé ?
Pour profiter de notre expertise et de nos produits professionnels pour votre établissement, rejoignez-nous et créez dès aujourd’hui votre compte rivadispro.com en cliquant ici.