Comment prévenir le risque d’escarre chez les personnes âgées ou dépendantes en EHPAD ?

 

Du fait d’un manque de mobilité et de périodes d’immobilisation prolongées, les personnes âgées ou dépendantes peuvent développer des escarres, des lésions nécrosantes de la peau plus ou moins profondes, affectant notamment les points de pression : talon, sacrum, omoplate… Mais au-delà des facteurs mécaniques et extrinsèques, de nombreux autres facteurs intrinsèques au patient âgé peuvent favoriser la survenue d’escarres : la dégradation de l’état général, la dénutrition, le diabète, la fragilité de la peau, les troubles cardiovasculaires, les démences ou des troubles de la conscience, de la sensibilité, etc.

La prévalence de l’escarre reste élevée en institution. Pour autant, l’escarre est une pathologie grave mais évitable, à condition de mettre en œuvre les moyens associés au niveau de risque du patient. Les enjeux de la prévention sont multiples : médicaux (éviter une dégradation de l’état général et des soins des plaies complexes et longs), humains (qualité de vie du résident, douleur, image de soi) et financiers (le coût de traitement des escarres est élevé).

 

Un prérequis pour prévenir les escarres : identifier les patients à risques

L’évaluation du risque d’escarre (faible, moyen, fort, très fort…) est essentielle. En effet, si tous les résidents peuvent être affectés, certains résidents nécessitent une attention toute particulière du fait de facteurs identifiables. Ainsi, les deux facteurs prédictifs majeurs des escarres sont notamment l’immobilisation prolongée et la dénutrition.

L’évaluation du risque d’escarre s’appuie sur différents moyens pour une identification rapide :

Prévention des escarres en EHPAD - Laboratoire Rivadis

  • L’examen clinique cherche s’attachera à analyser plusieurs facteurs : un affaiblissement général du patient, une réduction de la mobilité, des troubles de la sensibilité, une modification de la peau et de la masse musculaire, l’existence de maladie chronique, un problème d’incontinence ou des traitements médicamenteux.
  • L’évaluation du statut nutritionnel permet de mettre en avant des carences pouvant favoriser l’apparition d’escarres en ralentissant le processus de cicatrisation.

Ces différents critères seront analysés à l’aide d’une grille d’évaluation, telle que l’échelle de BRADEN, NORTON, WATERLOW etc. L’échelle de BRADEN, par exemple, est une méthode prédictive s’appuyant sur 6 critères pour mesurer le risque d’apparition d’escarres : la perception sensorielle, l’humidité, l’activité, la mobilité, la nutrition et enfin la friction et le cisaillement.

Ces échelles, pondérées par le jugement humain, permettront l’évaluer le niveau de risque d’escarre du résident. Il convient de réévaluer le niveau de risque de ce dernier en cas de changement de secteur de soin ou bien en cas de dégradation rapide de sa santé.

 

Quel est le protocole de prévention des escarres en EHPAD ?

Un protocole de prévention va découler de chaque niveau de risque d’escarre. En EHPAD, comme dans les autres secteurs de soin, les protocoles de prévention des escarres reposeront sur une approche globale et une stratégie pluridisciplinaire.

Selon les recommandations, ces mesures consistent à :

  • Mettre en décharge les zones à risques :
    • Diminuer la pression en évitant les appuis prolongés par la mobilisation, la mise au fauteuil, la verticalisation et la reprise de la marche précoce. Des
    • changements de position doivent être planifiés toutes les 2 à 3 heures au minimum. Les phénomènes de cisaillement et de frottement doivent être évités par une manutention adéquate et une installation privilégiant le décubitus latéral oblique à 30° par rapport au plan du lit.
    • Utiliser des supports (matelas, surmatelas, coussins de siège) adaptés au patient et à son environnement.
  • Assurer des soins de nursing en réalisant et renouvelant
    • L’inspection des zones à risque ;
    • L’hygiène de la peau et la prévention de la macération par une toilette quotidienne ou pluriquotidienne si nécessaire ;
  • Rechercher un équilibre nutritionnel en évaluant quantitativement les prises alimentaires et s’assurer de la bonne hydratation
  • Favoriser la participation du patient et de son entourage à la prévention des escarres par une information et des actions éducatives ciblées.
  • Réaliser une surveillance continue et s’assurer de la transmission entre collègues.

 

Zoom sur l’effleurage des points d’appui en prévention d’escarre

L’effleurage des points d’appui s’intègre dans l’approche globale de la prévention d’escarre. Le geste d’effleurage favorise l’observation des zones à risques tout en stimulant la microcirculation cutanée. L’application d’un topique (huile, crème…) pour ce faire, permet quant à elle d’améliorer l’état cutané. Sans oublier le contact humain que cela procure, surtout chez des personnes immobilisées.

 

Prévention des escarres par effleurage à l’huile de soin

Dans le cadre des soins de nursing et afin de prévenir les escarres, les huiles de soin « anti escarre » constituent une solution parfaite pour et hydrater, nourrir et protéger la peau des personnes âgées alitées ou dépendantes. Ces huiles permettent en effet de maintenir une bonne santé cutanée en restaurant le film protecteur hydrolipidique de la peau.

 

« Crème anti escarre » : une solution cutanée pour prévenir la macération et les escarres sacrées

Les crèmes de type « protecteur cutané » seront particulièrement adaptées pour la zone du sacrum, qui est fragilisée par les urines et les selles en cas d’incontinence. En effet, exposée à cette humidité, la peau macère, ce qui peut occasionner irritations et rougeurs, voire favoriser la survenue d’escarres par macération ou de Dermites associées à l’Incontinence (DAI).  Ces « crèmes anti escarre » vont avoir une double fonction préventive : protéger l’épiderme des irritants (excrétions corporelles) et maintenir un bon état cutané par leur action émolliente et hydratante.

 

Cet article vous a intéressé ?
Pour profiter de notre expertise et de nos produits professionnels pour votre établissement, rejoignez-nous et créez dès aujourd’hui votre compte rivadispro.com en cliquant ici.
Vous n’avez jamais commandé sur notre site ? Jusqu’au 15 mars 2020 profitez de notre offre de bienvenue exclusive !